Basket: La NBA lance une compétion en Afrique

Posted by

Adam Silver, le président de la NBA, a annoncé que la NBA lançait sa première compétion hors USA en Afrique. Prévue pour janvier 2020, cette ligue verra s’affronter 12 équipes.

C’est la veille du All Stars Game – le 16 février dernier – qu’Adam Silver a annoncé que la NBA et la Fédération Internationale de Basketball (FIBA) créaient la Basketball Africa League (la BAL). Ce projet naît d’une volonté de développer le basketball professionnel en Afrique.

S’il est vrai que ce n’est pas encore le retour de l’âge d’or des années 90 avec Michael Jordan, Shaquille O’Neal ou Magic Johnson, la NBA a néanmoins retrouvé son attractivité et des niveaux de rentabilité impressionnants. D’après Forbes, la ligue américaine et ses 30 franchises ont généré plus de 7,4 milliards de dollars en 2017. Son chiffre d’affaire a doublé sur dix ans et chacune de ses franchises est prévue d’être valorisée à plus d’un milliard de dollars. Ses recettes de ventes de produits dérivés ainsi que de billetterie ont explosées avec 95% de tickets vendus à 107 dollars en moyenne.

Au niveau des droits télé, Disney avec ses chaînes ESPN et TNT ainsi que Turner avec sa chaîne TNT se répartissent les retransmissions qui s’élèvent 2,6 milliards de dollars par an. Les droits télévisés ont été multiplié par 3 fois depuis 2001 certainement à cause de l’augmentation de l’audience (+15% l’an dernier pour les 18-49 ans). Cette redevance devrait encore augmenter lors de la prochaine négociation des droits dans 3 ans avec la potentielle entrée de Youtube, Amazon et Facebook. La NBA recherche donc de nouveaux relais de croissance. C’est la raison pour laquelle elle mise sur la mise en place de paris sportifs et se tourne vers l’international avec des matchs à l’étranger et la création d’une nouvelle ligue en Afrique.

La NBA est déjà bien implantée en Afrique. Elle a un siège en Afrique du Sud, a contribué à la création d’une académie au Sénégal et de 87 centre de formations dans 7 pays. Depuis 2015, trois de ces matchs ont eu lieu à Johannesbourg et à Pretoria.

Comment se déroulera la compétion?

Prévue de janvier à mars, cette nouvelle ligue permettra à 12 équipes de s’affronter après des phases de qualification cette année. La FIBA s’occupera des premières phases éliminatoires avant de passer le relais à la NBA qui sera en charge de l’étape finale et s’assurera qu’elle soit conforme à ses nomes. Un pays ne pourra pas être représenté par plus de deux équipes et de nombreux pays souhaitent d’ores et déjà prendre par aux phases éliminatoires. Le Maroc, l’Afrique du Sud,le Kenya, Le Rwanda, Le Sénégal, La Tunisie et l’Angola ont déjà répondu à l’appel mais plusieurs autres pays sont également intéressés.

Des retombées économiques certaines!

Nous vous disions plus haut que ce projet émanait d’une volonté de populariser le Basketball professionnel en Afrique, mais pas uniquement. Il a également une perspective économique. Le président de la ligue américaine a également déclaré que le but était ici d’utiliser le sport comme moteur de développement économique afin de permettre la création de nouvelle opportunités dans le sport, les médias et également la technologie. C’est la raison pour laquelle la NBA joint un apport financier important à la création de la BAL. Ce soutien financier sera destiné à la formation de joueurs, entraîneurs, arbitres, préparateurs physiques et médecins du sport d’une part et à la construction d’infrastructures de l’autre.

La création de richesse générée par ce nouveau marché bénéficierait énormément à l’Afrique. Des marques internationales comme Pepsi, Nike ou encore Jordan Brand seront partenaires de la future league mais nous comptons évidemment sur la présence de marques africaines. Barack Obama est également impliqué dans l’organisation de cette compétition. Il apparaît dans le spot publicitaire publié par la NBA et donne des conseils aux jeunes athlètes africains  » Si vous faites des efforts et travaillez dure, vous serez récompensés! »

Laisser un commentaire