Des villes plus inclusives en Côte d’Ivoire à l’horizon 2040

Posted by

Le gouvernement ivoirien veut inclure la construction de villes plus organisées pour répondre aux besoins de modernisation du pays projetée pour 2040.

Akwaba-city
Maquette 3D de la ville d’Akwaba, Abidjan Tv, 2017

La ville ivoirienne de demain ne devrait souffrir d’aucun problème structurel après les assises du Séminaire international sur la formulation de la Politique nationale de la ville ivoirienne qui s’est tenu du 12 au 15 juin 2019. Les assisses ont regroupé plus de 140 experts africains et européens qui se sont penchés sur la question des villes ivoiriennes. Des centres urbains qui doivent « garantir un accès à des infrastructures et des services efficients, sûrs et accessibles pour tous, notamment les femmes, les jeunes et les populations vulnérables » selon la Déclaration d’Abidjan, fruit du séminaire. Cette déclaration comprend 12 recommandations et apporte des réponses claires, novatrices et durables destinées à servir de bases au nouvel ordre urbain en Côte d’Ivoire.

Cette urbanisation veut répondre aux doléances de la population ivoirienne qui est devenue essentiellement urbaine en moins de 30 ans. Cette migration qui s’est un peu faite de manière anarchique devrait être mieux contrôlée avec le plan actuel.  Le document relève également les avancées envisagées grâce à la nouvelle ville ivoirienne. Ces petites, moyennes et grandes villes sont les centres des échanges économiques qui représentent plus de 60% dans le PIB du pays. Maîtriser cet apport revient donc pour les autorités ivoiriennes à « améliorer de manière continue les conditions et le cadre de vie des habitants, dans le souci de l’équité pour tous dans la perspective de la réalisation à l’horizon 2040 d’une ville ivoirienne économiquement productive, socialement inclusive, spatialement intégrée, et écologiquement durable. ».

La ville nouvelle ivoirienne doit aussi promouvoir l’inclusion des personnes handicapées à travers des infrastructures publiques qui leurs sont adaptées. Les collectivités territoriales qui sont les pièces maîtresses de la mise en œuvre du plan d’urbanisation doivent fournir des données détaillées de leurs localités pour une meilleure répartition des services publiques et des infrastructures à caractère social. Les écoles, les hôpitaux, les services administratifs et autres seront repartis pour permettre un accès équitable à toutes les populations des localités.

Université_de_San Pédro_2
Projet de l’Université de San Pédro prévue en 2020, la Diplomatique d’Abidjan

La Politique de la Ville s’arrime également aux agendas continentaux et mondiaux, notamment « l’Agenda 2063 de l’Union Africaine, l’Agenda 2030 des Objectifs de Développement Durable, les Accords de Paris sur les changements climatiques, le Nouvel Agenda Urbain Mondial ». Une ville aux ambitions futuristes en laquelle croit le gouvernement ivoirien qui se projette aussi bien pour le développement urbain qu’économique de ce pays qu’il veut plus attractif pour les investisseurs africains et internationaux. Une avancée dans la conception urbaine africaine à suivre de très près.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire