Jean Jacques Muyembe, le Congolais qui soigne Ebola

Posted by

Le virologue a consacré toute sa vie à la lutte contre cette maladie pour parvenir à mettre au point l’un des traitements les plus prometteur depuis le début de l’épidémie.

Il a fallu une quarantaine d’années à Jean Jacques Muyembe pour percer le mystère de la guérison d’Ebola. Il fait partie de l’équipe qui découvre cette maladie en 1976 à Yambuku. Il devient l’un des premiers à l’étudier en République Démocratique du Congo. Pour trouver la cause de la maladie qui a décimé ce village, le médecin n’hésite pas à faire des prélèvements à mains nues sur les corps.

En 1995, pour la flambée du virus à Kikwit, les autorités font appel à Muyembe pour maitriser la situation. Il forme alors une équipe de médecins pour se rendre sur les lieux et parviennent à stopper les ravages d’Ebola. Il sera présent pour toutes les 9 autres flambées de la maladie que connait son pays. Il s’intéresse aux patients guéris et fait des prélèvements sanguins pour les examiner.

Muyembe encore jeune, Getty Images
Un combat qui a rythmé toute la vie de Muyembe, Getty Images

Test après test, il parvient à isoler quelques anticorps, les potentiels agents curateurs en 2004. Ces agents protecteurs sont injectés à des singes infectés et tous guérissent. Une avancée majeure qui conforte le chercheur dans sa thèse. Depuis la recrudescence de la fièvre hémorragique, en 2018, le septuagénaire et son staff ont redoublé d’efforts pour sauver les milliers de vies en danger.

Le traitement développé constitué d’un vaccin nommé mAb114. Le soulagement des malades est très rapide. Les symptômes s’estompent après 1 heure seulement. Dans la ville de Goma, l’un des derniers fief d’Ebola, 2 patients sous traitement ont déjà été déclarés guéris et ont rejoints leur famille.

Le secret de l’efficacité de ce traitement réside dans la prise en charge précoce dès les premiers symptômes. C’est pour cette raison que le médecin invite les autorités à intensifier la sensibilisation auprès des populations.

Dr Muyembe et les autorités venues en inspection, Cas-info,2019
Dr Muyembe et les autorités venues en inspection, Cas-info,2019

« A partir de maintenant, nous ne pouvons plus dire que Ebola est incurable. 90% des malades sont guéris après ce traitement, ils commencent à y croire et nous font confiance » se réjouit le Pr Muyembe. Les prémices de la fin de la tragédie Ebola qui a déjà emporté environ 2000 Congolais sont donc déjà perceptibles. Le médecin prévoit depuis 2018 la construction d’un complexe de laboratoires de dernière génération pour prévenir et stopper efficacement d’autres maladies qui pourraient une fois de plus sévir à grande échelle en Afrique.

 

 

 

 

Laisser un commentaire