Basketball Without borders Africa : la NBA veut faire éclore le Basketball Africain!

Posted by

 

Le camp de 3 jour regroupe des jeunes basketteurs U17 pour leur apprendre à développer de bonnes techniques de jeu.

Selon Adam Silver, le responsable de la NBA, 10% des joueurs de ce tournoi sont issus de l’Afrique. Ceci est l’une des raisons qui a poussé l’organisation à s’intéresser au continent. Depuis 17 années, des jeunes pousses de plusieurs pays, garçons et filles, se retrouvent pour être encadrés par des vedettes et des entraineurs de la NBA.
Cette année, le camp s’est déroulé au Sénégal. Du 28 au 31 juillet, 60 jeunes venant de 29 pays ont été suivis à Saly près de Dakar. Shoots, gestes défensifs, attaques, contre-attaques, techniques de communication entre co-équipiers, sont autant d’activités et d’aptitudes que les encadreurs se sont évertués à consolider chez les apprenants.
Des stars comme Pascal Siakam, le Camerounais champion NBA 2019 avec les Raptors de Toronto, Joel Embiid, lui aussi Camerounais, ou encore Gorgui Sy Dieng, le Sénégalais, étaient présents pour leur montrer l’exemple. Avec des conseils et quelques astuces, ils ont invité les jeunes à montrer leur talent. Des exhortations bien assimilées qui donnent de l’espoir aux campeurs. « Mon rêve est aussi, après la NBA, de revenir pour développer le basket au Nigéria et en Afrique » partage Samuel Aryibi, un campeur nigérian de 17 ans.

 

 

Ces sessions de formations rapides ont aussi pour but d’inciter la recherche du professionnalisme dans la pratique du basketball africain afin d’en améliorer la compétitivité. « Ce camp va permettre au continent africain de rehausser le niveau du basketball continental. Nous allons continuer à le supporter. C’est un programme avec le FIBA, qui est notre partenaire. Ensemble, nous pensons que nous pouvons réellement toucher plus de jeunes sur le continent et les soutenir dans leur passion. » explique Frank Traoré, l’un des responsables de la NBA Africa.

 
Toujours dans l’optique d’éveiller une génération de basketteurs africains de renom, 2 terrains de jeu rénovés ont été inaugurés dans la banlieue de Dakar à Guédiawaye. Un don d’une centaine de ballons a aussi été fait aux jeunes de cette zone. Une motivation plus que suffisante pour ces derniers qui envisagent déjà d’intensifier leur tournoi ces vacances.

 

 

Le programme Basketball without borders pose les jalons d’un basketball de qualité pour l’Afrique. Il se présente aussi comme la création d’une pépinière de joueurs pour alimenter la league africaine de basket qui doit débuter en 2020. 12 clubs y prendront part et seront repartis en 2 conférences. Une nouvelle ère qui s’ouvre donc pour le basketball africain.

Laisser un commentaire